RSS Feed
août 23

- nitrolignes 132 ©

Posted on Samedi, août 23, 2014 in nitrolignes, Écrits

- Ce qui me fâche le plus dans le comportement des policiers lors de la manifestation des fonctionnaires municipaux lundi soir le 18 août 2014 c’est que lorsqu’ils ne défendent pas carrément les patrons ou les biens des commerçants ou industriels, c’est leurs propres intérêts qu’ils défendent. Ne pas être intervenus pour empêcher le saccage et les méfaits des fonctionnaires leur permettait juste de défendre leurs propres intérêts sur la question des retraites. Quand je disais que les policiers frappaient à tour de bras sur les étudiants parce que ça a moins de conséquences pour eux que de s’en prendre à la mafia, je ne me trompais pas trop ! http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/416252/grabuge-a-l-hotel-de-ville-de-montreal

- Comment s’appelle le fait de négocier des conditions de travail en tenant le couteau de la grève sur le cou du patron élu par les citoyenNEs ? Comment s’appelle la négociation de conditions de travail supérieures dans les villes comme Montréal à ce que ces conditions sont au fédéral ou au provincial, profitant de la faiblesse et de la pusillanimité des élus municipaux quand ce n’est pas leur aplaventrisme, leur opportunisme ou leur couardise ? Comment s’appelle le fait de laisser une population sans protection contre les incendies (grève des pompiers de 1974) et en ne levant pas le petit doigt quand des « inconnus » crèvent les boyaux d’incendie manipulés par des volontaires soucieux d’éviter une conflagration dans un quartier pauvre ? Vous savez, policiers, pompiers et fonctionnaires qu’il y a bien des façons de « voler ». Arrêtez de proclamer que « vous » vous n’avez rien volé.

- Les gouvernements qui se suivent à Québec se fichent éperdument que des centaines de milliers si ce n’est pas des millions de QuébécoisEs vivent dans des logements peu ou pas insonorisés et voient leur qualité de vie constamment violée dans un environnement bruyant et vous croyez qu’ils vont s’intéresser aux bruits qui vont perturber la vie des bélugas dans le fleuve ? C’est croire au Père Noël. Ceci dit, j’espère que les groupes défenseurs de l’environnement vont réussir à bloquer les projets de port pétrolier à Cacouna. Je les appuie !

http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/416541/cacouna

- Oh je ne veux pas frapper sur quelqu’un déjà assommé mais je me demande si le ministre de l’éducation est rééducable ! Deuxième KO en plein été…Cette fois, il sous-estime l’importance du livre dans les bibliothèques scolaires ! Même Couillard doit le contredire. Couillard ! Ne le congédie pas, ça nous fait un sac d’exercice superbe ! #satire

http://www.ledevoir.com/politique/quebec/416690/bibliotheques-scolaires-charge-a-fond-de-train-contre-yves-bolduc

août 15

- nitrolignes 131 ©

Posted on Vendredi, août 15, 2014 in nitrolignes, Écrits

- Définition d’élite dans le Grand Robert : « Ensemble des personnes considérées comme les meilleures, dans un groupe, une communauté, formant une minorité caractérisée par sa supériorité. » Définition d’élite au Québec : trop de personnes éminentes qui s’en mettent plein les poches avant de penser au bien commun. Ne soyons pas trop durs pour nous-mêmes, ce virus gagne de plus en plus de villes et de pays.

- La poussière, c’est un peu comme un alcoolique qui vient tout gâter dans une fête de famille. T’as vraiment pas besoin de ça mais ça s’impose malgré toi comme la pluie.

- Juste en passant : puis-je faire confiance au DSQ (Dossier santé Québec) ? Toutes mes informations de santé s’y trouveront. Avec le bordel dans ce dossier depuis des années, avec les soupçons de corruption à cause des budgets énormes, avec les pertes de renseignements personnels de nombreux autres organismes publics, comment puis-je faire confiance ? Je pense sérieusement me désengager de ce foutoir monstrueux.

- On en a assez de la morale du « y a-t-il du mal à faire ce qu’on a toujours fait ? » (inspiré de Lucien Leuwen de Stendhal, Livre de poche 21029, 2007, Seconde partie, chap. LXI, page 732).

- Je me souviendrai toujours de ce que mon père me racontait quand j’étais jeune. Une fois il m’avait dit que durant la crise de 1929, personne n’avait accès à des bananes…sauf les congrégations religieuses qui en recevaient par pleins régimes. Je me disais que les communautés qui vivaient une forme de communisme n’étaient pas portées sur le partage…

- Âge dort, âge d’art, âge dehors mais svp pas l’âge d’or. Ce dernier est un concept engendré par la grande duperie du 20e siècle.

- Sur Facebook ou Twitter nous avons souvent droit à de la placotille. Vous remarquez l’amalgame pacotille et placotage, un néologisme ! On aurait pu penser qu’il s’agissait d’une flottille de placotage.

- Libéraux ou péquistes, on ne se cache même plus pour afficher que le poste de dirigeant de la sûreté du Québec est politique. Dans une société qui se prétend de droit, c’est une honte épouvantable de politiser ce poste. On se demande après pourquoi certaines filatures s’arrêtent quand des malfrats réussissent à parler au premier ministre… http://www.ledevoir.com/politique/quebec/415808/directeur-general-surete-du-quebec

juil 12

- nitrolignes 130 ©

Posted on Samedi, juillet 12, 2014 in nitrolignes, Écrits

- Je refuse de m’identifier à quelque parti politique que ce soit. Ceux-ci sont comme des cimetières d’idées et de projets. Ils les enterrent ou les brûlent le plus vite possible. Je vais manger à tous les râteliers sans me laisser empoisonner. Au moment de voter je ferai comme toujours : choisir le moindre mal du moment.

- Notre joueur de harpe canadian joue toujours les mêmes airs démodés et condamnés par la santé chancelante de la Terre : la vénération du pétrole et du gaz. Il faudra bien le recaler et l’obliger à suivre des cours de rattrapage en musique politique moderne.  Il ne survivra probablement pas à cette mise à jour, incapable de s’adapter à la réalité.

- Et si tous les milliards engloutis pour avoir DEUX super hôpitaux à Montréal au lieu d’un seul étaient une raison majeure du manque de fonds en santé ? Les bolées du ministère et des entreprises politiques ont-ils déjà pensé à ça ? Y en a-t-il deux à Toronto, Calgary, Victoria, Winnipeg ???

- Les gouvernements aiment bien changer le nom des ministères et des programmes. Je veux faire ma part ! Je propose le changement du terme Assemblée nationale par celui de Palais du gros-petit mensonge et celui du Parlement d’Ottawa par celui de Califat du petit-gros mensonge. Ainsi on va savoir à quoi s’en tenir !

- Quand le petit Barrette considère la retraite comme un état où tu fermes ta grande gueule. Pas fort comme médecin spécialiste. Spécialiste des âneries, oui.

http://www.ledevoir.com/politique/quebec/413059/prime-versee-a-yves-bolduc-echanges-feroces-entre-gaetan-barrette-et-claude-castonguay

- Ça me tente de lancer une niaiserie quotidienne qui s’intitulerait la barretterie du jour. Aujourd’hui un message pour les gens de Grand-Mère : vous changeriez pas le nom de votre ville ? Votre grand-mère est morte, stie. Comme je suis inspiré par M. Barrette !  À demain !

- Barretterie, jour 2 : Dans le cadre de l’assainissement des finances publiques du gouvernement [comprendre : couper le peuple mais s’en mettre le plus possible dans les poches pour nos retraites à nous] pourquoi payer des pensions à des ex-fonctionnaires qui vont mourir de toute façon ? Certains caquistes pourraient être d’accord avec le contenu. C’est un risque à prendre !

- Barretterie, jour 3 : vos parents sont bien trop vieux pour que vous vous en occupiez ! Envoyez-les mourir dans la montagne, comme au Japon, dans le temps. Ils vont au moins servir à nourrir les bêtes féroces.

- Tiens, je vais boucher un trou sur ma page avec un ministre libéral. (mes billets sont longs d’une page habituellement.)

juil 3

- nitrolignes 129 ©

Posted on Jeudi, juillet 3, 2014 in nitrolignes, Écrits

- Une visite est organisée de l’intérieur de la tête et du cœur d’un certain ministre. Prière de revêtir un froc imperméable et d’apporter vos masques à gaz. Il paraît que ça pue là-dedans.

- Ma boîte de déception est souvent remplie de messages indésirables.

- Les Québécois me font penser à ce gars ou à cette fille qui se fait battre par son conjointE pour la 30e fois et qui accepte de revenir de chez sa sœur parce que le/la conjointE s’est excuséE pour la 30e fois et jure qu’il ne recommencera plus. Dites-lui donc qu’il/elle se leurre absolument ! Dites-lui donc de prendre ses cliques et ses claques et de partir pour un ailleurs meilleur. Serions-nous un peuple maso ?

- J’ai entendu dire, j’ignore si c’est possible, que pour Harpeur, la poésie serait une maladie de la peau ! De là à vouloir se débarrasser de la SRC, il n’y a qu’un pas vite franchi ! ;-)

- Ahhh! Comme je les plains nos pauvres sanglotphones ! Ils sont tellement misérables au Qwébec ! Tomberont-ils aussi bas et aussi creux que nos francophones de toutes les autres provinces ? Sûrement pas car ils ont ici leurs défenseurs de tous bords. Retenons nos larmes, s’il vous plaît ! (écrit la veille de la fête du Canada)

- Pendant qu’on coupe dans les services aux étudiants en difficulté et aux étudiants qui doivent apprendre le français, on laisse en paix les charognards qui cachent leur sale fric dans des paradis fiscaux pour ne pas payer leur part d’impôt. Répugnant.
Parlez à des professionnelLEs des commissions scolaires et vous verrez comment elles ne sont pas assez nombreuses, AVANT même les coupures à venir. Réveille Couillard ! Mets tes culottes. Je te mets au défi !

http://www.ledevoir.com/societe/education/412472/deficit-de-29-3-millions-de-dollars-a-la-commission-scolaire-de-montreal

- Non à la castration de notre télévision publique !

http://www.ledevoir.com/societe/medias/412401/crise-a-radio-canada-le-futur-pbs-north-du-canada

Serait-ce parce que le Canada anglais écoute la CBC beaucoup moins que nous la SRC que le gouvernement veut rapetisser la télé publique ? Ce qui n’est pas apprécié par le Canada anglais ne vaut plus la peine d’être défendu ? Est-ce ça ? Et le nationalisme canadian ne voit pas sa propre auto-trahison ? Je demande ça comme ça… Je parle d’auto-trahison parce que les Canadians qui tiennent tant à leur identité préfèrent écouter les canaux états-uniens selon les sondages publiés ces derniers temps. C’est vrai que le Canada anglais est TELLEMENT différent des États-Unis ! (sur un ton satirique)

juin 29

- Poussière d’âme, cent quarante-six ©

Posted on Dimanche, juin 29, 2014 in Poussière d'âme, Écrits

- Je me suis fait arracher la tête à la soupçonneuse et je suis devenu un zombie du prêt à penser.

- La pire chose dans la vie est de s’ennuyer. Comment ressentir de l’ennui devant la seule chose qui soit vraiment nôtre ? Quel gaspillage d’infini. Notre vie est infinie car pour nous, elle n’a pas de début et pas de fin au sens où nous n’avons pas vu notre vie arriver et ne la verrons pas partir. C’est arrivé et ça partira. Le « carpe diem » prend alors toute sa force et son sens. Le seul sens de la vie est de la vivre.

- Qu’il est beau le petit tas de ouate blanche dans son ciel bleu. Il attend le soir pour aller s’étendre sur un flanc de montagne et filer en douce vers le premier ruisseau.

- Ce matin, je regardais la ville. Elle paraissait tout immobile. Mais en dedans où il y a des gens ça devait bruisser, chuinter et froisser habits et papiers.

- Tout ce qui est tatoué est à moé ! Je ne suis pas tatoué.

- Lavez vos pièces délicates le plus près possible du fond de l’évier si vous voulez éviter de les casser. –Lao Tseu Primeau.

- Aurais-je trop de préoccupassions ?

- J’aime lancer des ultimatums à Tom et des défis à Sophie !

- Je suis un Hochelagars-Garçonneuve

- Je me demande pourquoi le France a donné un nom de femme anglophone à une de ses villes de l’Est, Nancy. La mode à l’anglais n’importe où ne remonte pas à hier !

- Il règne quelquefois sur nos cieux des nuages bien sombres et je dirais plus, qui nous font de l’ombre !

- Je suis allé à la manif pour la révolution permanente ! Je suis foule content !

- Voici une quasi-impossibilité logique : le bateau n’est pas parti car il pleuvait trop.

- J’ai beau insister pour qu’il reste; je m’accroche à lui de toutes mes forces et je freine des deux jambes pour enrayer sa fuite inexorable. Il fuit sûrement comme si je n’étais pas là, comme si nous n’étions pas là haletant de désir pour lui. Juin part très bientôt. 23 juin 2014.

juin 22

- nitrolignes 128 ©

Posted on Dimanche, juin 22, 2014 in nitrolignes, Écrits

- Je vais faire toutes les pressions possibles pour faire apparaître le nom et la photo de certains premiers ministres du Québec dans le livre des insectes du Québec. Avec une aiguille les transperçant afin de les empêcher de fuir.

- quand un va-t-en guerre n’a plus les moyens ou ne veut pas les prendre pour soigner ses soldats blessés, il devrait s’amuser avec ses soldats de plastique plutôt que d’envoyer des humains se faire estropier. C’est une honte ce gouvernement de merde. Juin 2014

http://www.ledevoir.com/politique/canada/410105/manifestation-d-anciens-combattants-le-gouvernement-leur-livre-une-guerre-d-usure-disent-des-veterans (article réservé aux abonnéEs mais le titre en dit beaucoup. Les épouses des militaires malades ou handicapés sont épuisées,  sans aide. La bureaucratie décourage même des médecins de soigner des militaires.

- Je suggère à M. Harpeur d’élever un mur à l’israélienne entre le Québec et le ROC. Ainsi, il n’aura plus à faire les hypocrites et faire ses déclarations en français. Nous prend-il pour des valises ? Oui.

- Si certains croient que faire l’indépendance ressemble à une cueillette de pâquerettes dans un beau champ fleuri, il faut les ramener à la réalité. Oh, ça pourrait être cueillir des pâquerettes mais en tournant souvent la tête pour s’assurer que l’ennemi ne vient pas vous poignarder dans le dos comme il l’a fait depuis la conquête.

- Suis-je cynique ? Je suis persuadé que les pétrolières vont bientôt faire la promotion du tourisme qu’un déversement majeur de pétrole dans le Golfe ou l’estuaire pourrait entraîner. Qui ne voudrait aller voir sur place la catastrophe écologique, les poissons et les oiseaux englués dans le pétrole ? C’est aussi à ça que mène l’avidité immonde.

- En lisant sur les témoignages à la CEIC (Commission Charbonneau) je me rends compte que les membres des professions libérales qui devaient être la colonne vertébrale de notre société en sont la bouche. Elles avalent tout ce qu’elles peuvent pour la Cour (les partis politiques et leurs chefs). Référence aux professions libérales qui participent aux coquetels de financement. http://www.ledevoir.com/politique/quebec/411295/commission-charbonneau-lortie-dit-s-etre-battu-pour-la-gaspesie

- Il est question que le Canada annexe un jour les îles Turks et Caicos, joyaux antillais. J’IMAGINE que les autorités canadiennes ont mentionné aux autorités insulaires qu’elles devraient aussi offrir tous ses services en français (en plus de l’anglais, bien sûr !), autrement…

mai 29

- nitrolignes 127 ©

Posted on Jeudi, mai 29, 2014 in nitrolignes, Écrits

- Les gouvernements affrontent des déficits et sont grevés de dettes énormes ? Au lieu de piger dans les poches des gens honnêtes, qu’ils aillent fouiller dans celles des riches et des entreprises qui cachent leur argent dans des paradis fiscaux. Finies les folies. Nous n’accepterons plus de coupes sauvages dans les services essentiels du genre la nourriture qu’on offre à nos aînéEs.

- Avez-vous remarqué comme les maigres détestent les gras et les petits les grands ? Comme les Anglais méprisent les Français et les Français détestent les Anglais ? Comme les cocaïnomanes ridiculisent les héroïnomanes et que ces deux ridiculisent les personnes ayant des problèmes mentaux ? Comme les hommes méprisent les femmes et celles-ci se méprennent sur les premiers ? Les humains semblent avoir besoin de catégoriser pour dominer et écraser les autres. C’est pourquoi il est si facile pour les classes dominantes d’envoyer les pauvres s’entretuer à la guerre.

- Nous apprenons en dernière heure que le groupe BoGros-Harem a gardé pour ses zélotes les jeunes filles enlevées et islamisées de force.

- Toutes ces coupures en santé, en éducation et dans d’autres ministères prouvent juste une chose : les ministres ignorent totalement la notion de planification à long terme. C’est sûr, ils vivent de 4 ans en 4 ans mais la gestion a d’autres impératifs que les desiderata de gestionnaires tronqués ou ignorants.

- Il y a des ripoux dans tous les domaines de la société : police, éluEs, avocats, notaires, comptables, gestionnaires, etc. Les lois de la probabilité voudraient qu’il y en ait aussi dans le domaine judiciaire. Le problème c’est qu’on en n’entend jamais parler. Qui s’occupe de rechercher et d’épingler les ripoux de cet important pouvoir ?

- On se plaint souvent que les partis politiques font feu de tout bois et disent n’importe quoi pour se mettre en valeur. Je crois que des journalistes attisent ce feu malodorant et provoquent les affrontements stériles. Voyez comment le très bon chroniqueur du Devoir, Michel David, provoque le PQ sur la question de la nomination des juges de la cour suprême par Ottawa alors que Harper a décidé de respecter le jugement de celle-ci sur la nomination du juge Nadon : « Le PQ devra trouver autre chose pour animer un peu le dossier constitutionnel. » C’est surtout dans la façon qu’il y a provocation. Mais peut-être cela ne fait-il que refléter les vices des partis politiques…

- Si l’Ukraine veut rejoindre l’Europe, elle ferait bien de se hâter avant que cette dernière éclate.

mai 15

- Poussière d’âme, cent quarante-cinq ©

Posted on Jeudi, mai 15, 2014 in Poussière d'âme, Écrits

- J’aime le bruit du ciseau quand on coupe du tissu sur une surface dure. Il me rappelle de façon imprécise, mon enfance. Ces sons engoncés au plus profond.

- Je te présente le NOUVEAU paumier ! Je me suis acheté une cafetière à 20$ qui ne vaut pas 5 cennes ET, j’ai installé mon air climatisé. La température est tombée de 26.8 à 24.9 en 4 heures ce 26 avril 2014 !

Kessé tu penses de ça, hein ?  ;-)

- Moi, J’aurais appelé cela les vélmont ou les vélomont. À Longueuil, les velgueuil!

- Il dit à la fille : « Vous avez un très beau corps. » Comme elle ne semblait pas comprendre, il lui répéta en anglais : « You have a very nice corpse ! » Il n’attendit pas longtemps la réponse. Elle le gifla copieusement.

- Après des observations de quelques années je proclame qu’une des grandes différences entre les personnes jeunes ou vieilles est que ces premières peuvent souvent être vues sur la rue emportant leur grande tasse de café.

- Je me vante seulement quand je suis seul. De cette façon je n’écœure personne sauf peut-être moi quelquefois ! Je me pardonne et je ris de moi.

- Les deux pièges qui guettent le ménager (masculin de ménagère) : crouler sous la poussière ou s’ensevelir sous le dépoussiérage. In medio stat virtus (évitons les extrêmes).

- J’aime beaucoup la peinture mais je lui préfère de loin la musique. Car cette dernière, quelque soit notre situation sociale peut être amenée à nous ce qui n’est pas le cas pour la peinture. Je ne connais aucun de mes amis qui a sur ses murs des originaux de Kandinsky ou Picasso mais presque tous ont à leur portée les concertos brandebourgeois ou la neuvième de Beethoven. La musique est davantage à notre  portée. Il est sûr qu’on peut visiter de nombreux musées en ligne mais ce sont des images secondaires. Avec la musique on peut entendre dans ses oreilles en marchant ou en courant les meilleurs enregistrements disponibles à un coût abordable. La musique vient à nous; il faut aller à la peinture. Voilà l’essentiel. Je sais que cela est aporétique.

- La chronique nécrologique transformée en « passages » me laisse un peu froid.

- Grâce à l’Internet, nous sommes entourés de tellement de choses que la moindre peut changer notre vie d’un clic de souris. Telles sont les découvertes qui nous y attendent.

mai 11

- nitrolignes 126 ©

Posted on Dimanche, mai 11, 2014 in nitrolignes, Écrits

- Des scènes m’obsèdent. Des employéEs de restaurant dont les patrons les traitent comme des esclaves qui ne voient que le fond de l’évier où ils lavent de la vaisselle à la journée longue ou épluchent des pommes de terre dans un sous-sol qui sent le moisi et le remugle. Ils et elles écouleront le meilleur de leur vie à satisfaire les besoins cupides et voraces de patrons pourris. Liberté !

- Selon Le Devoir du 30 avril 2014 , les conservateurs n’exigeraient pas le vote à visage découvert. Si voter est un geste plus important que d’aller retirer de l’argent à la banque, les banques accepteront-elles de me recevoir avec une cagoule ? Ou un bureau de la SAAQ ? On veut tellement ne pas violer les droits religieux qu’on viole le bon sens. http://www.ledevoir.com/politique/canada/406903/r (attention: c’est un article réservé-en ligne-pour les abonnéEs.

- En plus d’avoir une tête à crack, le maire de Toronto aurait-il une tête à claques ?  http://www.ledevoir.com/politique/canada/407051/rob-ford-prend-une-pause-apres-de-nouvelles-revelations

- Il fut un temps, naguère, où les humains se méfiaient des machines. Maintenant, les humains se méfient les uns des autres et mettent leur présent et leur avenir aux mains des machines.

- Vieillir vraiment est le moment où tu te rends compte que tu t’en sortiras les deux pieds devant.

- On justifie les dépenses somptuaires des états, du plus petit au plus grand par des arguments touristiques ou de « standing » alors que des citoyens de ces lieux peinent à se nourrir, à se loger, à s’instruire, à s’habiller ou à se divertir sainement. Reconnaissons la fatuité, l’insignifiance et l’erreur de ces arguments. Des diplomates qui se payent des luxes immenses ne peuvent convaincre personne. C’est leur propre secte pourrie qu’ils entretiennent.

- Désolé mais si la religion sert à policer les masses, l’islam ne semble pas trop réussir auprès des fous de dieu ! D’autres exemples négatifs abondent !

- Et si le Canada, pour nous punir, détournait le Saint-Laurent au profit des États-Unis qui manquent d’eau ? Assécher notre fleuve qui a vu naître ce pays, l’a bercé, l’a inspiré et porté…Ce serait grave. Mais la mer ne s’engouffrerait-elle pas dans le lit laissé libre ? Surtout qu’elle a tendance à se rehausser ! Attendons voir. Mais si le Canada nous fait ça, il faudrait ben lui réserver un chien de notre chienne. Mais laissons-là ces projets de punition et de vengeance puérile. Vivons le cœur léger !

mai 1

- nitrolignes 125 ©

Posted on Jeudi, mai 1, 2014 in nitrolignes, Écrits

- Définition du Parti libéral du Québec et du Canada tant qu’à y être : parti qui a perdu depuis longtemps sa virginité éthique s’il en a jamais eu une !

- Je n’accuse pas encore mais je soupçonne Harper d’être prêt à déclencher une guerre contre la Russie juste pour s’assurer  des votes des Ukrainiens du Canada. On a vu le parti conservateur se prostituer pour quelques votes. En passant M. Harper, comment le Canada évalue-t-il son intervention en Afghanistan et en Lybie ? Nous n’avons sûrement pas les mêmes points de vue. Nous sommes irréconciliables. Je ne peux adhérer à un gouvernement créationniste et d’extrême droite.

- Extrait d’un article du Devoir du 26 avril 2014 portant sur la décision de la Cour suprême aux 4 questions de Harper : «Maigre consolation : Ottawa peut abolir seul l’obligation pour un sénateur de posséder des biens d’une valeur de 4000 $. Pour que le changement s’applique au Québec, seule province où des circonscriptions sénatoriales existent (pour protéger la minorité anglophone), il devra obtenir l’aval de l’Assemblée nationale.» Vous lisez la même chose que moi ? Un des exemples de l’injustice fondamentale de ce sale pays : seule la minorité anglo est protégée au Canada. Les minorités francos ailleurs sont oubliées, jetées à la poubelle de l’histoire de ce grand pays anglophone et francophobe. Indépendance !

- La décision de la suprême cour sur les 4 questions à elle posées par le dictateur Harpeur.  «Le hic est que tout ce beau monde veut modifier la Constitution par la bande, mais sans parler Constitution.» Manon Cornellier, Le Devoir 26 avril 2014. Ne faut-il qu’il manque quelques bardeaux à ces politiciens de pacotille !

- Je ne veux pas prendre la part de l’empereur Poutine mais voulez-vous bien me dire ce que l’Europe veut à l’Ukraine ? Elle n’est même pas capable de gérer l’Europe actuelle. Elle écrase la Grèce, L’Espagne et l’Irlande et veut se mêler d’ajouter l’Ukraine ? En fait l’Europe est en train de donner à l’Allemagne ce que Hitler n’a jamais pu lui apporter mais cette fois, sans occupation militaire. Juste par occupation financière qui est moins sanglante mais aussi nocive à long terme.

- Hier, 25 avril 2014, ça faisait près de 8 mois que j’étais allé à Montréal. Le gros Coderre est maire depuis novembre. 5 mois après son élection j’ai failli casser un essieu sur Rachel dans Rosemont. C’est vrai que ça ne veut pas dire que la mafia contrôle encore l’asphalte car cette rue-là a été faite avant Coderre mais est-il aveugle ou quoi ? Il ne les voit pas les cratères partout. Ça s’aggrave. Plan : ne plus aller à Montréal en auto. Et le moins possible en transport en commun.

avr 27

- Poussière d’âme, cent quarante-quatre ©

Posted on Dimanche, avril 27, 2014 in Poussière d'âme, Écrits

- Un de mes amis aimait tellement pisser dans l’océan qu’il s’est fabriqué une toilette à vagues !

- Vu : une secrétaire où je vais. Elle était sur le trottoir emmitouflée dans son manteau avec un long foulard jaune criard avec écrit dessus de haut en bas : zone de crime ! La joie ! Cette femme ne se fait pas toucher par n’importe qui ! Tellement ri.

- Le brise-glace de la garde-côte canadienne est venu exécuter son ballet annuel pour rompre les os de la Voie maritime. Il n’avait pas de partenaire dans cette danse bruyante !

- L’apprentissage d’une langue ne doit pas être un procédé passif où on attend littéralement que la langue nous tombe dessus mais il doit être actif ! Sautons à pieds joints sur la langue, l’attaquant avec ce que nous savons d’elle pour qu’elle nous livre ses secrets délicieux !

- À quand la possibilité de changer de système d’exploitation pour notre corps ? À quand la possibilité de mettre à niveau nos logiciels de traitement de l’information et de fonctionnement de nos membres et organes internes ? J’aimerais passer à Apple, je peux ? ;-) Faudrait aussi ajouter quelques barrettes de mémoire vive ! Un p’tit choc électrique à la mémoire morte avec ça.

- Apple a un tel succès mondial qu’elle ne fera plus d’Apple d’offres !

- Des fois je rêve à une sécheuse qui ne s’arrêterait que lorsque le linge qu’on y a mis serait complètement séché ! Remarquez que ça existe peut-être mais je n’aurais pas été consulté !  ;-)  Et au lieu de gaspiller de l’énergie jusqu’à la fin du cycle, elle crierait ou s’arrêterait une fois le linge bien sec. Quelques mots auraient suffi pour remplacer cette périphrase : laveuse intelligente malgré ceux qui dénigrent cette appellation pour les téléphones et autres gadgets.

- Les personnes que nous voyons souvent semblent différentes selon l’angle, le côté, l’entourage, l’événement où nous les voyons. Je suis persuadé que ces « différentes » personnes recèlent un encore bien plus grand nombre de personnes intérieures et qu’en fait, on ne connaît jamais vraiment bien personne ni soi-même !

- Les mœurs d’un ours qui n’a polaire dangereux.

- Pour évaluer la force et l’intensité de la pluie j’observe le panache des embruns soulevés par les voitures et camions sur l’autoroute René-Lévesque (la 132).

avr 20

- nitrolignes 124 ©

Posted on Dimanche, avril 20, 2014 in nitrolignes, Écrits

- La fabrique s’occupe de brique
La famille s’occupe du mil
La mafia s’occupe de toi.

- Couillard est un mauvais aptonyme pour un politicien qui semble tellement craindre de déranger le colonisateur à Ottawa.

- J’aimerais mettre un couillard à la fin du livre libéral…

- Pour que les anglophones et les allophones nous jugent si durement eu égard à la charte et à tant d’autres sujets c’est qu’ils sont nécessairement ignorants de notre droit [code civil] et de nos traditions. Ils sont incapables de nous accepter et de nous respecter pour ce que nous sommes et nous rendent responsables de les rejeter ! C’est dégoûtant.

- On dirait que les lois, le soi-disant « état de droit » ne suffisent plus à freiner l’entremangement universel. Le plus bel exemple en est la corruption étendue à une échelle extrême.

- 8 avril 2014. En avant pour le "développement des affaires" et l'ouverture des enveloppes brunes. Il ne manquait qu'un festival officiel au Québec: le festival des crapules !

- Si le Surdoué était si Surdoué qu'on le dit, il comprendrait qu'il a une attitude de colonisé face à l'anglais, langue du maître. Il va falloir qu'on éduque ledit Surdoué. Point barre.

- Quand le Canada anglais accuse le Québec d’être corrompu, qu’il n’oublie pas la prochaine fois de dire que le PLQ est arrivé au pouvoir en 2014 en bonne partie grâce à la communauté anglophone large du Québec. Cela réduirait un peu leur intolérance voire leur racisme à l’égard des francophones, surtout les indépendantistes.

- Je comprends que l’extrémisme religieux est plus acceptable aux yeux du Canada anglais que l’indépendantisme qui soi-disant veut briser leur beau jouet Canada. Mais je ne suis pas d’accord. D’abord on ne veut rien « briser » et ensuite, nos droits dépassent ceux des religions.

- L’attitude des QuébécoisEs ne voulant rien entendre sur l’indépendance ou même les débats avec Ottawa pour renégocier la place du Québec dans ce grand foutoir du Canada me fait penser à celle des enfants qui foncent vers le garde-robe dès qu’ils entendent les roulements du tonnerre.  Il faudra bien sortir du placard un jour ! Et le plus tôt sera le mieux. Les problèmes s’amplifient quand on les laisse pourrir.

avr 13

- nitrolignes 123 ©

Posted on Dimanche, avril 13, 2014 in nitrolignes, Écrits

- À voir les résultats des sondages préélectoraux et ceux sur la volonté de faire l’indépendance du Québec, je crois vraiment que nous sommes un peuple de Tanguy. On rit bien de cette tendance chez les autres mais on ne la voit pas chez soi. Le ver est dans la pomme. 28 mars 2014, 7 :30.

- Couillard est un misérable petit mâle alpha sans envergure. Ça fera un premier sinistre bien terne, s’il fallait qu’une majorité de QuébécoisEs choisisse le parti de la corruption soupçonnée fortement.

- La stratégie de couillard est de transformer une élection ordinaire en élection référendaire. Au lieu de se cacher dans la chambre des joueurs, le PQ devrait essayer de transformer le tout en grand vent du printemps qui en effet va mener la Québec à choisir l’indépendance. Devant l’ennemi rapace qui attaque, les finauderies ne feront que l’encourager à lancer la curée sur sa proie. Du courage politique Pauline, câline ! Il est peut-être trop tard puisque le vote par anticipation a lieu demain, 30 mars 2014. De là à déduire que ceci est écrit le 29 mars 2014, il n’y a qu’un pas vite franchi !

- Le dévoilement des avoirs des candidatEs politiques est une supercherie. Si j’ai un compte secret de 2 millions en Suisse ou dans un autre paradis fiscal, croyez-vous que je vais le dévoiler ? Voyons donc ! Ne soyons pas naïfs. Le mensonge domine en politique. C’est aux actes qu’il faut juger les candidatEs et non au bla-bla.

- Sugar Sammy, l’humoriste, l’a bien dit : les fédéralistes sont comme des Tanguy qui ne veulent pas quitter pôpa et môman. On est bien arrangés avec de tels pusillanimes ! « Yes on peut » page A5 de la Presse du vendredi 28 mars 2014. Citation : « Est-ce que je dois ou non quitter la maison de mes parents? » Je vais voir quel pourcentage dit non parce que je vais m’accrocher à ça.» Pathétique. Était-ce de l’humour ? Cela ne me semblait pas.

- Le désir ardent d’acheter est comme l’envie d’uriner : tout se passe avant. Après il ne reste rien. Vous direz qu’il reste l’objet acheté. Je parle plutôt des émotions.

- Alors que nous sommes collectivement devenus des pros de l’élection, celles-ci me semblent teintées d’un amateurisme primaire. Je suis allé voter par anticipation le 30 mars 2014 et tout ce qu’on m’a demandé était une « pièce » d’identité dont la carte d’assurance-maladie où aucune adresse n’est indiquée. Si j’avais connu l’adresse d’une personne et son nom, j’aurais pu voter à sa place. Combien de votes frauduleux sont ainsi enregistrés au Québec ? Compte tenu des autres soupçons eu égard au lieu de « domicile », il serait vraiment temps d’arrêter de jouer aux naïfs et de resserrer les règles. Nous vivons dans un siècle de fraude et de vols d’identité. Ouvrons-nous les yeux par les tripes du diable !

- Mon gazon est tourné au rouge tellement il est mal foutu.

mar 28

- nitrolignes 121 ©

Posted on Vendredi, mars 28, 2014 in nitrolignes, Écrits

- Les classes dominantes ont appris au peuple à être honnête pour mieux le spolier sans résistance. C’est pour ça que les prisons enferment surtout des gens du peuple.

- Nos élections dites « démocratiques » sont de petites machines à laver des cerveaux au point que si vous ne votez pas pour un des candidatEs affichéEs, si vous annulez consciemment votre vote on fait comme si vous aviez fait une erreur. C’est carrément antidémocratique ! Le fait de refuser les candidatEs affichéEs devrait être comptabilisé. TouTEs les citoyenNEs ne sont-ils pas égaux ?  Ne venez pas vous plaindre du bas taux de participation après ça !

- Entendu à l’émission du matin à Radio-Canada ce 17 mars 2014 : que le recouvrement de l’autoroute Ville-Marie coûterait plus d’un milliard de dollars. Plus de mille millions ! Un autre chantier olympique « Pérou » de tous les fraudeurs et mafieux ? Non merci. On joue avec les milliards comme si c’était des blocs jouets…

- M. Coderre veut des pouvoirs pour Montréal en éducation pour contrer le décrochage scolaire et améliorer le sort des écoles qui sont remplies de moisissures et sont à rénover sinon à reconstruire ! Qu’il commence donc par 1- s’assurer de nettoyer ses propres écuries des mafieux de toutes sortes qui sont pendus aux mamelles de la Ville et 2- apprendre à remplir sa mission de fond qui est de s’occuper des égouts et des rues. Les égouts crèvent les uns après les autres, les rues ressemblent à des rues de pays ravagé par la guerre civile (c’est plutôt la guerre des motards contre les citoyenNEs). 3- s’occuper des propres bâtiments de la ville dont plusieurs demandent des interventions critiques. On croit reconnaître en Coderre la grenouille qui se voulait plus grosse que le bœuf. Attention Denis, tu vas te faire mal !  http://www.ledevoir.com/politique/montreal/403069/deniscoderreevoquememeleconceptdeciteEtat-un-statut-particulier-reclame-pour-montreal-et-que

- Admettons deux ensembles comprenant le premier A, B et C, le deuxième Z et Y. Les deux ensembles sont très différents en nature. Le clan de Y décide de sa rallier en bonne partie à Z mais B et C restent complètement en désunion avec A. Qui va gagner les élections, croyez-vous ? Le clan Z ! Cela s’applique mutatis mutandis aux élections québécoises du 7 avril prochain.

- Au débat des chefFEs du 20 mars 2014, on a encore eu droit à la salade indigeste habituelle : tout ce qui va plaire au monde, tout pour ne pas déplaire et aucune référence aux gestes indispensables à poser comme taxer les transactions financières et surtaxer les surprofits de toutes les industries dans cette situation.

mar 27

- nitrolignes 122 ©

Posted on Jeudi, mars 27, 2014 in nitrolignes, Écrits

- Earl Jones est sorti de prison (mars 2014) après 1/3 de sa peine de 11 ans. Grand bien lui fasse. Mais les familles qu’il a volées sont, pour plusieurs encore dans la dèche et certaines ne sortiront jamais de la tôle de la pauvreté. Sera-t-il tenu de travailler pour les rembourser ? La vraie justice serait là. Quand ton père t’amenait t’excuser auprès d’une personne contre laquelle tu avais commis une gaffe et qu’il exigeait réparation, c’était diablement plus efficace que toute autre punition privative.

http://www.ledevoir.com/economie/actualites-economiques/403217/earl-jones-est-sorti-de-prison

- Individu à la recherche d’un pays dont le sien ne veut pas l’être, par couardise ou par fraude ?

- Définition du Gros Robert.  Justin Trudeau : velléité de politicien qui ne passerait probablement pas le test de CAFÉ. Lançons-lui le défi !

- 2017. Reçu ce matin une lettre du dgeQc : je dois retirer mes commentaires politiques de tous les médias sociaux où je participe sous peine d’amende. Tiens donc !

- Définition du Gros Robert. Option nationale : parti dans la brume en apportant les meilleurEs indépendantistes. Dommage.

- Définition du Gros Robert. QS : zone du nuage islamique radical qui encourage le port du voile. Ce n’est pas plus exagéré que de comparer le Québec à l’Iran ! Le Gros robert est très sensible ! :)

- Je dois être prudent. Un de mes oncles a presque fait du bigoudi parce qu’il voulait lire tout ce qui se publiait. Je lui ai dit : «Donnez-vous une chance, arrêtez de lire les livres religieux, vous perdez votre temps!» Il m’a presque giflé ! Je riais tellement (il était prêtre) ! :)

- Une bonne partie du succès des fraudeurs financiers a, entre autres,  pour cause la crédulité des acheteurs et leur avidité du gain rapide et facile. Sans cette avidité leurs expédients et montages n’ont pas de prise. Qui peut croire que des investissements légaux peuvent donner des rendements de 100% et plus ???

- Celui qui prétend diriger le Québec est un adepte des paradis fiscaux pour se sauver de l’impôt. Bel exemple à donner ! J’en veux pas de couillon qui refuse de payer de l’impôt sur une partie de  sa fortune pendant que je paye le mien sur des pinottes ! Inacceptable et répugnant. Confirmation de la bassesse des libéraux. C’était légal mais était-ce éthique? http://www.ledevoir.com/politique/quebec/403818/couillard-a-place-des-fonds-dans-un-paradis-fiscal

mar 19

- Poussière d’âme, cent quarante-trois ©

Posted on Mercredi, mars 19, 2014 in Poussière d'âme, Écrits

- La sage-femme lui a dit d’haleter, elle a compris d’allaiter et à répondu à la sage-femme : «Attends au moins qu’il soit né, ce bébé !» Langue complexe, ambiguïtés!

- Il y a tellement de parties de ma dentition qui branlent qui chancellent et oscillent que je vais bientôt manger par le nez !

- Plutôt que de la littérature, les humoristes ne font-ils pas de la littériture ? N’allez pas me rétorquer que c’est la même littécriture, j’en perdrais mon Micmac !

- Je lis beaucoup mais ce ne sont pas tous les personnages que j’ai l’honneur de garder vivants à mes côtés. En voici quelques uns à bâtons rompus : Joe Baciagalupo dans Last night in twisted river de John Irving; bien sûr, Jean Pardaillan dans la série Les Pardaillan de Michel Zévaco; Gilberte Swann, Odette de Crécy (sa mère) et Charles Swann dans À la recherche du temps perdu de Marcel Proust; la fille des neiges de Jack London; Marie-Québec dans La constellation du lynx de Louis Hamelin. Il y en a d’autres mais ces temps-ci ceux-là sont très présents à moi. J’y pense souvent. N’est-ce pas le signe du talent de ces auteurs qui créent des personnages qui vivent si longtemps en nous ?

- Statut censuré. C’tè tu censuré ? Statue censurée.

- Vieillir c’est aussi se rendre compte que telle ou telle fonction corporelle ne fonctionne plus ou fonctionne mal. Alors qu’on n’y avait jamais accordé d’importance, elle devient tout à coup indispensable.

- Il y a des gens qui passent dans la vie comme un turbo-jet qui déplace tout sur son passage et d’autres qui sont aussi effacés qu’une pierre du chemin mais les deux en mourant retombent dans le silence du néant infini. Est-ce la seule vraie justice ?

- Comme tous les humains, je suis un mélange de gènes et d’aisance voire d’effronterie à certains moments.

- Les citations parlent autant de l’auteur que de celui qui les cite.

- Il y a un capitaine au long cours en chacun de nous ! Mène ta vie comme un capitaine, garde le cap, utilise ta boussole et  ton sextant et tu arriveras à bon port. Prends soin de ton navire, il porte ta vie !

mar 14

- nitrolignes 120 ©

Posted on Vendredi, mars 14, 2014 in nitrolignes, Écrits

- Pour un parti, le parti libéral qui a profité des appuis lourds de La Presse et autres médias propriété des Desmarais pendant des décennies, c’est vraiment léger que d’accuser PKP. Ils auraient dû soulever les questions éthiques quand ils étaient les destinataires des appuis politiques desdits médias. La candidature de PKP ne change rien à l’affaire. Où étaient les ténors libéraux pour dénoncer ces écarts possibles ? Hypocrisie, envie et autres sentiments coupables derrière tout ça.

http://www.ledevoir.com/politique/quebec/402277/pierre-karl-peladeau-sur-la-ligne-de-feu [article réservé aux abonnéEs du Devoir]

- Les libéraux et les caquistes sont très prompts à critiquer PKP pour ses actions dans Québécor. Moi je m’inquiète des médecins actionnaires dans des compagnies pharmaceutiques ou de fournitures et services à caractère médical. À quand un dévoilement obligatoire des intérêts des professionnels de la santé ? À santé démocratique, santé sanitaire !

- Les Canadiens nous accusent de vouloir briser le Canada mais se demandent-ils comment nous vivons avec les reins brisés depuis 1760 ? Ce peuple canadian vit avec des œillères, incapable de s’ouvrir à autre chose que son petit nationalisme riquiqui.

- La seule chose où Trouillard est dur c’est contre l’indépendance. Pour le reste, c’est un mollasson. Lui négocier un statut particulier pour le Québec dans le Canada ??? Il est encore plus mou que Bourassa qui était comme du beurre mou.

- Quand La Presse devient un torchon libéral pendant (avant et après aussi !) les campagnes électorales, c’est drôle que M. Trouillard ne dit pas un mot ! Il a l’éthique élastique ou quoi ? Desmarais ne s’est jamais présenté aux élections : pas besoin, il faisait manger les politicailleux dans sa main. Alors moi je dis en avant pour l’indépendance !

- Quand un maire d’arrondissement doit choisir entre d’une part enlever la dernière bordée de neige de 20 cm et plus et d’autre part soigner les frênes pour les protéger de l’argile du frêne, il y a un immense problème qui se poursuit à Montréal. On a des dizaines de millions à gaspiller dans toutes sortes d’activités auxiliaires et marginales et pas assez pour la sécurité publique (neige) ou la sécurité des arbres ? Cherchez l’erreur de la mauvaise gestion. Je suis estomaqué. Réveille Cendrillon-Coderre !

- La voracité financière des plus riches demeure à mes yeux le problème numéro 1 causant la pauvreté sur la planète. Cette voracité explique le refus de partager.

mar 8

- nitrolignes 119 ©

Posted on Samedi, mars 8, 2014 in nitrolignes, Écrits

- Dans la série « L’avenir de l’humanité peut bien attendre qu’on se soit empli les poches », il n’y a rien de trop beau pour l’industrie pétrolière ! Si la tendance se maintient, le gouvernement Harper proposera des recettes de cuisine au coulis bitumineux. Sans blague ! ;-)   Mme di Stasio aurait refusé de s’impliquer. La ressemblance avec des personnes vivantes est tout à fait voulue !

- Un rapport demande au gouvernement de stopper les projets d’Hydro-Québec (HQ). HQ ou comment jeter l’argent par les fenêtres malgré une ressource inestimable. Les stratèges de HQ aux douches ! http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/400974/hydroqu

- J’en ai soupé du suivisme en politique soi-disant démocratique.

- Justin Trudeau de plus ? C’est un Trudeau de trop !

- Gilles Vaillancourt peut aller en Floride pour 2 semaines, décide la cour. Ou comment la justice manque de jugement. L’ex-maire de Laval est notamment accusé de gangstérisme, de fraude et de corruption. C’est une chose de respecter la présomption d’innocence, c’en est une autre de donner la clef des champs à l’accusé ! Saurait-il trop de choses compromettantes sur certains personnages très connus ??? C’est une hypothèse qui en vaut bien d’autres.
http://www.ledevoir.com/societe/justice/401436/gilles-vaillancourt-pourra-se-rendre-en-floride-pour-des-vacances

- Je voulais comprendre le revirement de l’opinion de plusieurs à l’endroit du boulé Rambo. C’est simple ! Trop de gens ont des préjugés à l’endroit des intimideurs. Ils les croient inintelligents ! Or certains sont très intelligents comme Rambo mais ça n’en fait pas des parangons de vertu ni des modèles à suivre et cela manifeste aussi que rien n’est jamais totalement mal ou totalement bien. Il y a partout des nuances à faire mais cela ne justifie ni ne pardonne l’intimidation et la violence.

- Faire croire en l’adoptant comme slogan que les « vraies affaires » libérales excluent les questions reliées à la question nationale, à la langue et à  la laïcité de l’état, c’est de l’ignorance crasse à la libérale fédéraliste prête à tous les coups bas pour assurer notre soumission au canada anglais. Laissons ces joueurs pourris sur le bord de la patinoire. Jouons une bonne partie de ballon balai pour les repousser dans les douches froides !

- J’ai trouvé impôt. Il était plein de merde !

fév 11

- Poussière d’âme, cent quarante-deux ©

Posted on Mardi, février 11, 2014 in Poussière d'âme, Écrits

- J’ai lu ce matin un article sur le café comme stimulateur de la mémoire visuelle mais je n’arrive pas à me souvenir où !

- Je ne crois pas vraiment au Jésus I mais j’aimerais bien qu’il y ait une Jésus II ! Bon, me voilà revendiquant un autre super héros. Foin !

- Si j’utilise un téléphone cellulaire, suis-je prisonnier ?

- Comme tout être humain, je me fane graduellement, je perds des pétales mais j’essaie de ne pas perdre les pédales ! ;-)

- Si les pêcheurs à la ligne sont parmi les meilleurs, les politiciens à la ligne (juste) sont les pires !

- Les pêcheurs sur glace de la Voie maritime me font toujours sourire lorsque je les vois accroupis sur leurs trous prometteurs. J’ai cherché ce qui me mettait de si bonne disposition à leur égard. On les voit comme des fourmis dans un ensemble un peu déshumanisé. Imaginez une immense voie d’eau glacé et enneigée, un pont ferroviaire et automobile, d’immenses superstructures d’écluses qui grimpent à des dizaines de mètres, des très hautes voies de transmission électriques, des tours de retransmission électronique, une autoroute grouillante comme un plat de biscuit attaqué par les coquerelles, bref un monde froid, dur, inhumain. Ils sont les seuls humains qu’on peut voir même si on sait bien que des cœurs battent au volant de ces mastodontes de la route et de ces trains d’acier et de plastique ! Ainsi je souris car, à part quelques oiseaux rapaces et oiseaux de mer, ils sont les seuls êtres vivants que je vois. La vie est plus trépidante à partir de mai quand les arbres et arbustes se mettent à se regarnir de leur peau verte.  Vivent les pêcheurs sur glace ! Ils ont peut-être mauvais caractère, ce sont peut-être des brutes et des malotrus mais diable qu’ils font plaisir à les voir tendre leurs lignes et se réfugier quelquefois dans leur petite tente cuboïde par moins 30°. Mais je préfère croire que ce sont de bonnes personnes et qu’elles feraient de bonNes amiEs !

- L’amour est un mot de 5 lettres mais qui peut perdurer jusqu’à des décennies ! Il est souvent malheureusement (ou heureusement ?) plus court.

- Mon dentiste a inventé une puce qu’il implante dans la bouche de ses patients. Celle-ci le renseigne sur tout ce que mangent les patients. Tiens, je vais changer de dentiste, moi !

- Il y avait tellement de poussière chez lui que lorsqu’il alluma la bougie, l’air s’enflamma partout dans l’appartement ! Pschitt !

fév 3

- nitrolignes 118 ©

Posted on Lundi, février 3, 2014 in nitrolignes, Écrits

- Un article du Devoir du 21 décembre 2013 nous apprend que le chef de police de Montréal, Marc Parent, est déçu du jugement de la Cour suprême sur la prostitution. Quand le chef de police lui-même donne cet exemple à ses troupes (car c’en sont, des troupes paramilitaires) il ne faut pas se surprendre que celles-ci, trop souvent,  affichent publiquement leurs préjugés. Depuis quand a-t-on demandé au chef de police d’avoir des états d’âme sur les lois du pays ? Son mandat est d’appliquer la loi et de se fermer la trappe. Ses opinions personnelles, on s’en fiche éperdument. C’est comme l’ « amour » de la neige de la part de météorologues, on s’en tape !

http://www.ledevoir.com/politique/montreal/395809/le-spvm-demeure-determine-a-freiner-la-multiplication-des-salons-de-massage attention, cet article est réservé aux abonnéEs.

- J’ai même lu quelque part, « l’anus horribilis ». pauvre lui !

- En  assurance, le terme franchise signifie la partie d’un bien qui ne nous est pas remboursé advenant sa perte. Ne devrait-on pas l’appeler le grand mensonge de l’assurance ? Le monde des affaires et le droit auraient-il la distinction de dénaturer le vocabulaire de base ?

- Moi, je n’ai pas beaucoup de pétrole même si j’ai des réserves à ce sujet ! ;-)

- Le Canada a envoyé ses fils et ses filles se faire tuer en Afghanistan en bonne part pour libérer les femmes eniquabées. Pourquoi tous ces morts ? Pour considérer au Canada même que le port du niquab fait partie du droit fondamental de la liberté de religion. Allô la Lune ! Allô la Lune, ici la Terre ! On voit bien que l’idéologie absolutiste des droits individuels mène à la violation d’autres droits individuels et collectifs. Et ces jeunes seraient mortEs pour des raisons que le Canada n’a pas le courage de combattre dans son propre sein ?

- Pourquoi ceux qui lancent des messages antisémites sont-ils passibles d’accusations criminelles mais que ne le sont pas ceux qui accusent d’antisémitisme les opposants à Israël ? Peut-être le sont-ils eux aussi mais je n’ai pas les moyens de payer des avocats pour vérifier ! (référence au discours de Harper à la Knesset cette semaine) 24 janvier 2014

- Petit février de merde, mois de suicides, mois de désespoirs, mois de désespérance. Je connais quand même des personnes formidables qui sont nées en ce mois. Tout n’est pas perdu ! Ne projetons pas sur des concepts des choses qui n’y sont pas !